Altérités

Revue d'anthropologie du contemporain

À propos d'Altérités

Historique

À l’initiative de quelques étudiants (1) des cycles supérieurs du département d’anthropologie de l’Université de Montréal, la revue scientifique électronique Altérités, tribune d’échange de connaissances liées aux intérêts de recherche des étudiants en anthropologie, a été constituée à l’automne 1995, à l’initiative de Ignaki Olazabal, Louis-Robert Frigault, Dominick DeJuriew et Célia Rojas-Viger. Un premier numéro est paru en mai 1996. Après une interruption de quelques années, la Revue a été relancée en 2000 par Lynda Bouthillier, André Campeau et Laurent Raigneau qui ont initié l’édition de deux numéros, en 2001 et en 2002. Ensuite, à l’automne 2006, un nouveau Comité éditorial, composé de Filippo Furri, Yara El-Ghadban, Marie-Claude Haince, Éric Plourde, Nadia Proulx, Kiven Strohm et Enriqueta Sugasti, a relancé l’édition d’Altérités qui avait été délaissée depuis 2002. De l’hiver 2007 à l’automne 2009, ils ont assuré l’édition de six numéros de la Revue. Puis, à l’automne 2009 une transition fut progressivement effectuée vers un nouveau Comité éditorial composé de Gabriela Coman, Kim Turcot DiFruscia, Vincent Duclos, Filippo Furri, Léa Kalaora, Anne Lardeux, Chowra Makaremi, Martin Mourre et Shiva Rouholamini. Ce nouveau Comité éditorial cherche à assurer la continuité d’une publication de qualité, de plus en plus reconnue dans différents milieux (académiques, intellectuels, etc.) autant sur le plan local qu’international. L’objectif principal d’Altérités demeure de publier une revue scientifique rigoureuse, en lien avec des enjeux contemporains traversant les sciences sociales.

Objectifs et orientation éditoriale

Bien qu’à l’origine Altérités ait pris la forme d’une revue principalement anthropologique, au fil des années un souci inter-disciplinaire en est clairement venu à marquer sa trajectoire intellectuelle. Ainsi, Altérités est une revue ouverte à différents champs des sciences sociales et humaines, son Comité autant que ses publications accueillant des membres de disciplines variées. Si la vie de la Revue est ancrée à Montréal (les thèmes abordés peuvent ainsi suivre une actualité canadienne/québécoise, notamment pour les entretiens et comptes rendus), celle-ci tire toutefois profit de sa dimension « en ligne » pour développer un caractère international. Cette volonté d’allier le local au global prend, entre autres, la forme de réseaux d’échanges internationaux et d’un décentrage par rapport au seul regard occidental sur différents enjeux contemporains. Il s’agit d’investir le lieu où se formule le débat et où se construisent les consensus par le biais de thématiques portant sur des phénomènes contemporains, d’articles rigoureux et de problématisations originales. Plus précisément, les objectifs de la Revue sont :

Contact

Altérités
Département d'anthropologie
Université de Montréal
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal QC H3C 3J7
Canada

comite@alterites.ca

1 Le genre masculin est utilisé pour alléger le texte.